Projet Hip-hop 4e4 : 2e atelier le 7 mai et spectacle Dyptik le 12 mai

Publié le Mis à jour le

Jeudi 7 mai, les élèves ont eu la chance d’avoir un deuxième atelier de hip-hop avec Toufik et un danseur malien.

Ils ont appris une chorégraphie

IMG_4094IMG_4090

Puis au moment du goûter, les élèves ont posé des questions aux deux danseurs aux parcours bien différents.

Quand Toufik, à force de persévérance et d’entraînements (dans les galeries marchandes de Saint Étienne dès l’adolescence ) a réussi à intégrer le milieu de la danse dont il vit désormais; le danseur malien, dont  la danse est une passion née en regardant des vidéos, exerce un métier dans l’informatique car la danse hip-hop au Mali en est à ses balbutiements (surtout des battles, pas encore des spectacles chorégraphiés) et Dogmen G est la première compagnie malienne.

Les relations entre la compagnie Dyptik et la compagnie Dogmen G se sont enrichies au fil du temps, après la découverte de leur cultures réciproques (et par ricochet, redécouvrir ses racines aussi), ils ont crée leur langage, leur danse, qui métisse danse hip-hop et danse africaine. C’est qu’ils nous transmettent dans leur spectacle Dyptik qu’ils ont mis un an à monter et que nous sommes allés voir mardi 12 mai

Mardi 12 mai, les élèves de 4e4, accompagnés de Mme Diot, Mme Galand et moi même, sommes allés à la maison des arts de Thonon .

Avant d’assister au spectacle, nous avons eu une visite de l’exposition sur Chuck Samuels par Charlie. Il nous a expliqué le travail de cet artiste qui rend hommage à son père lui même photographe via les films culte de l’époque où son père lui a donné le goût pour la photographie et dans lesquels il se glisse (en utilisant la photographie ou la vidéo). Son travail va au delà de l’autobiographie puisqu’il porte une interrogation sur le rapport à la réalité de la photographie que l’on peut désormais détourner, retoucher …

IMG_4109IMG_4111

A 15h00, nous avons assisté au spectacle Dyptik et pendant une heure nous avons eu une explosion de musiques alliant électro trip-hop et musique traditionnelle africaine dans lesquels évoluaient des danseurs et danseuses qui en groupe, en solo, en duo combinaient mouvements de hip-hop ( break, popping…),  de danse contemporaine et de danse traditionnelle… bref nous avons tous été éblouis !

dyptik-689x300

et les applaudissements dans la salle ont duré un moment (ils ont des fans à Taninges désormais)… une belle après-midi qui nous a permis de voir leurs talents.

Nul doute que le vendredi 29 mai quand nous les verrons pour le troisième et dernier atelier nous en reparlerons !

Et les élèves d’ici là auront crée leur livret personnel pour retracer leur impressions et garder une trace de ces belles rencontres…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s